Témoignages

Ma fille, 17 ans à l’époque, n’a pas hésité longtemps à s’inscrire à Thamagoria, même si elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre.

Elle a vraiment été transformée par cette expérience ! Prise de confiance en soi, goût de l’aventure et du voyage, et surtout une expérience initiatique à la rencontre de soi même et des autres.

Les liens qui unissent ma fille et ceux avec qui elle a vécu Thamagoria sont très forts. Elle n’a qu’une envie : y retourner !
Hadrien, papa de Sarah, 

stage 2022
Avant de partir au stage organisé par Thamagoria, mon fils (26 ans) était perdu dans sa vie, en quête d’identité et de projet.

Ce stage lui a permis de se découvrir, de s’ouvrir aux possibles et il en est revenu avec des étoiles dans les yeux et des idées concrètes pour construire sa vie. Il ne m’a pas tout raconté, mais je sais que ça n’a pas été facile tous les jours. Il a été amené à faire face à ses peurs, éprouver la solidité et la solidarité du groupe, tout en étant accompagné par les animateurs dans son cheminement.

Je ne peux que recommander à tous les adolescents et jeunes adultes en quête de sens de participer à ce parcours initiatique.
Anne, maman de Thomas

stage 2021 et 2022
Thamagoria pour moi c’était des belles vacances. Être tout à coup pendant 2 semaines dans un bel environnement avec des gens que je ne connaissait pas. 
Là-bas, le superficiel n’existe pas et tu peux être authentique.Ce que je retiendrai le plus, c’est d’avoir appris à réfléchir (et vivre) en groupe, pour de vrai! « Tout seul on va plus vite, et ensemble on va plus loin » ça s’applique bien ici.

Quand je suis rentré du camp, j’étais super motivé pour travailler à mes projets personnels. J’étais plus fort
Emile, 

stage 2022
Mon expérience à Thamagoria ma permis de vivre une vie utopique dont beaucoup de jeunes ont besoin.

Au soleil, loin du stress de l’école, du conditionnement, et de la pollution du corps et de l’esprit, je rêvais d’un cadre dans lequel je me retrouverais face à moi-même, immergée dans la nature, coupée de tout vice pour retrouver mes racines.

Un séjour à Thamagoria est un vrai passage, une fois de l’autre côté il n’y a plus de retour en arrière: on est
lancés dans la quête de vérité de la vie. Un vrai ancrage du corps dans la matière, et l’union du coeur à ceux
des autres du groupe.

Comme beaucoup d’adolescents, j’étais perdue dans ma vie. Ne trouvant pas de vrai sens à ce pourquoi j’étais sur Terre ni de qui j’étais réellement, et de ce dont j’étais capable, ne voyant pas la beauté et la puissance de vivre en communauté… Thamagoria m’a aidé à apprendre tout ça. Chaque jour j’en apprenais un peu plus, entourée de jeunes avec qui on s’entraidait, même parfois sans s’en rendre compte, à y voir plus clair sur le chemin de la vie.

Le plus beau dans cette expérience, c’est que même une fois terminée, elle continue de nous accompagner
chaque jour. On en bénécie sur le moment, mais après aussi et ça pour toute la vie.

Je suis infiniment reconnaissante pour cette expérience riche, complète et nement imaginée.

Merci à toute l’équipe Thamagoria.
Victoria,

stage 2022
Un raccourcis vers une réappropriation de sa vie, pas une transformation miraculeuse. J’ai toujours eu une méfiance particulière pour toute promesse d’un changement radical. Mon témoignage à pour but d’éveiller votre curiosité en restant dans le concret tout en conservant « secret » ce qui constitue la magie de la découverte de cet espace hors du temps.

A travers mon passage dans le Monde de Thamagoria, j’ai pu prendre conscience ou reprendre conscience des valeurs que je souhaite nourrir, des comportements que j’admire et que je cherche à acquérir, des outils de connaissance de soi ou de gouvernance qui, je le crois, sont nécessaires pour construire avec mes pairs un autre modèle sociétal que celui qui nous est imposé.

La vie est un cycle, et cette aventure qui dure à peine une dizaine de jours me l’a rappelé. Elle m’a offert en un temps éclair le terrain de jeu nécessaire pour confronter ma peur du regard des autres, un espace de remise en question face au cadre proposé quel qu’il soit, de nombreuses situations d’apprentissages pour m’équiper d’outils en intelligence collective et émotionnelle, ainsi que l’opportunité de révéler en moi ce que je pouvais offrir aux autres.

Ce tout est mêlé à la vie en communauté, les défis que cela engendre, les joies tout aussi nombreuses, et a généré chez moi la motivation de me lever chaque jours, curieux de la découverte de l’autre et optimiste à l’idée de parvenir à mieux le comprendre au fur et à mesure du temps.

Quand j’ai retrouvé le monde extérieur duquel j’avais été épargné l’espace d’un instant, j’ai réalisé que nous avions fait de ce Monde de Thamagoria un nid douillet, et qu’une fois au dehors, la réalité revenait à la charge sans concession. Très vite, j’ai repris ma façon de vivre « d’avant » sous les prétextes habituels que je voyais comme des contraintes inéluctables. A savoir, le manque de temps, d’énergie, d’argent, de pouvoir sur la situation.

Sans être source d’une transformation miraculeuse, je suis convaincu que le Monde de Thamagoria à été pour moi un tremplin vers plus d’assurance, d’empathie, d’espoir et vecteur d’une séries d’outils concrets pour cocréer un avenir serein. Ces contraintes qui me semblaient insurmontables laissent petit à petit place à la transformation de mes priorités, la gestion de mes émotions, et l’envie et la recherche d’un mieux être individuel et collectif.
Harold

stage 2021
"Vraiment une belle journée pour mettre en pratique les meilleurs outils du vivre ensemble!


Je connais déjà pas mal de choses en développement personnel mais les mettre en pratique, se voir dans certains rôles, recevoir le feedback des autres…c’était précieux!"
Anouck, participante à la journée thamagorienne sur la couleur verte, les ressources.
Le Monde de Thamagoria

Le Monde de Thamagoria

Lorsque je me suis inscrit.e pour rejoindre le Monde de Thamagoria, je n’avais pas pleinement conscience de ce à quoi je m’engageais. Je savais que je serais mis.e au défi de (sur)vivre pendant deux semaines, en pleine nature, avec d’autres jeunes de 16 à 26 ans. Je sentais que je devais y participer et que je ne devais pas (trop) me poser de questions. J’ai eu l’intuition que cette expérience pouvait changer ma vie et m’aider à y donner du sens. Je n’ai pas été déçu.e !

Les premières heures furent difficiles. Nous avons été dépouillés de nos effets personnels ; nous nous sommes retrouvés seuls, dans un espace sauvage, au milieu des bois et des prés. Nous n’avions qu’un feu pour nous éclairer et nous réchauffer. Il a fallu nous organiser, nous abriter, trouver de quoi manger. Nous ne nous connaissions pas ; nous avons vite appris à collaborer. J’ai pu vivre la force du groupe et la complexité de nous accorder.

Je me suis découvert.e des ressources insoupçonnées ; nous sommes devenus explorateurs, bâtisseurs, aventuriers ; nous avons relevés bien des défis ; nous avons bâti une société, sans tabous ni règles imposées, faisant preuve d’ingéniosité et de créativité ; nous étions immédiatement confrontés aux conséquences de nos choix.

Nous avons bénéficié d’un accompagnement en intelligence collective, de partages d’expériences et de connaissances, en fonction de nos besoins. Je pouvais compter sur la force du groupe quand j’en avais besoin. Je n’en devais pas moins me surpasser. J’ai été invité.e à m’introspecter, à me dévoiler, à prendre du recul : j’ai vécu la bienveillance sans concession et le soutien inconditionnel. J’ai pu conscientiser mes ombres pour révéler ma lumière. Je me suis réalisé.e !

J’ai appris à me débrouiller, à contribuer à la vie collective en fonction de mes capacités, à respecter les autres et à me (faire) respecter, à exprimer des demandes claires, à poser mes limites, à entendre et accepter celles des autres, à comprendre l’intérêt de la confrontation d’idées, à apprécier la richesse de la diversité.

Nous avons construit des cabanes, cultivé la terre, élevé nos poules, fait notre pain,... Nous avons tiré parti de notre environnement, tout en le protégeant.

Nous avons appris à anticiper, à passer du rêve à la réalité ; nous avons géré le quotidien comme les crises ; nous avons pu surmonter nos difficultés, résoudre nos conflits et construire notre avenir.

J’en suis revenu.e transformée.e ; j’ai trouvé ma raison de vivre et l’envie de m’engager dans la société ; j’ai grandi, j’ai muri ; j’ai appris à me poser !

Il y a un avant et un après un passage dans le Monde de Thamagoria. J’ai hâte d’y retourner !

M'y retrouveras-tu ?



Recherche